Un Cœur Tournesol

28767789_10156199539749438_46195798_o

DSC_0208
DSC_1567

Lorsque je regarde ces photos, je pense au soleil. A la chaleur de ses rayons contre ma peau, au délassement de mon cœur à son contact, au bien être que je ressens à sa vue. Cet astre synonyme de printemps, de renouveau, d’action. Cette impression de percevoir le bout du tunnel glacial de l’hiver et que bientôt, à nouveau, nous nous sentirons plus libre. Pigments colorés et vifs, quête d’un feu ardent pour nous réchauffer. L’hiver a glacé nos sentiments, nous a fait plonger dans cette mélancolie lassante, répétitive. Et ces rayons te transcendent la poitrine, te font rouvrir les yeux. Tu es en vie. Là, capable de ressentir le froid, la chaleur, la douleur, le bien-être, la peur et la joie.

DSC_1685

DSC_0001

Un cœur tournesol dans un monde bien trop gris. Enfant montgolfière perdue sous la pollution. C’est dans ta bulle que tu respires, c’est dans la terre que tu puises tes racines, c’est dans les nuages que tu te sens plus légère. En apnée depuis des mois, te voilà dans cette serre, que tu pensais cachée et perdue dans les jardins d’Auteuils. Univers un peu parallèle ou tu t’es sentie empêchée par la foule, profitant comme toi, de ce week-end ensoleillée. Mais ce qui en est resté, c’est la douceur d’un moment partagé entre le regard bienveillant du photographe de ton cœur et la douceur du soleil qui caressait tes joues. Rester entourée de cette nature colorée et vivante, qui n’a pas besoin de saison. Rester plongée dans cette univers inspirant, t’enivrer de ce désir de création.

Lorsque je regarde ces photos, je deviens tournesol. Je ressens de nouveau ce besoin incontrôlable de me blottir dans les bras du soleil, de retrouver ce rayonnement qui raisonne en moi à son contact. J’ai soif de printemps, de couleurs vives et d’éclats de rires. C’est ressentir ce besoin infini d’emprisonner le bonheur dans mon cœur, avant qu’il ne m’échappe une nouvelle fois. C’est être plus à l’écoute des mouvements de mon âme, pour retrouver ce calme intérieur des moments bienveillants. C’est apprivoiser la marée calme de mon être. Accepter ses mouvements, parfois ses tempêtes. Trouver l’apaisement dans tous mes remous.

DSC_0021

DSC_0047
DSC_0218
DSC_0092
DSC_0233
DSC_0035
DSC_0044


Veste: Monki ; Pull: NafNaf ; Turban: / ; Pantalon: H&m ; Sac: Fossil


DSC_0011

DSC_0188
DSC_0172

DSC_0171

J’ai besoin de couleur, particulièrement depuis que je porte un uniforme noir vingt heures par semaine. Je trouve de l’énergie dans le rouge, un certain rayonnement dans le jaune, un tendre sentiment vis à vis du bleu. Depuis quelques temps, les détails comptent, ça me fait du bien à l’intérieur de me sentir puissante par le biais des vêtements que je porte. Je me sens forte lorsque je me sens à l’aise dans mes baskets. C’est fou comme dans la vie, tout repose sur les détails, sans qu’on y porte suffisamment d’attention.

En ce premier jour de printemps, j’espère avoir recouvert vos cœurs de toute cette avalanche printanière de couleur et de fleurs.

Je vous retrouve vite,

Jeanne

28768152_10156193742629438_1128167288_o

28640991_10156193742564438_1148576977_o

DSC_0046

Photos par Léo Paul Grellier (♥), que vous pouvez retrouver sur instagram sous le nom de L_Grel.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s