Planter de nouvelles graines

Vivre à Paris. Rêve de toujours, mais si j’avais su. Qu’un jour cette ville que j’aime tant deviendrait mon fléau. Que je chercherais la moindre bulle de verdure partout où cela serait possible. Je suis arrivée, cœur coloré et curieux. Me voilà en quête absolu d’un peu d’oxygène. Fuyant les manteaux noirs et les soupirs exaspérés du métro. Détournant les yeux devant les gens qui me rappellent mon confort. Épuisée par une vie qui va trop vite et qui me pousse à courir inlassablement après le temps.

LRM_EXPORT_20180415_200356

Arrêter cela. Ne plus rester flegmatique face à ce tourbillon de vie qui m’emporte et m’engloutie. Me retrouver et enfin réussir à me sentir bien dans ce monde qui tourne si vite. Me sentir bien, concrètement, perpétuellement. Retrouver le goût des bonheurs simples et quotidiens. Retomber amoureuse de cette ville qui m’a adopté et de celle où j’ai grandis.

Trois années à vivre à cent à l’heure, prenant à peine le temps de me poser quelque part. Tout va si vite que je ne saisis plus rien, je suis emportée dans un courant violent depuis 3 ans, de semaines interminables, de pressions qui me dépassent, tant que je ne trouve plus aucune prise ou me raccrocher.

Et si cet été était le moment de me rattraper par la main? D’accepter des aides extérieures et de cesser à tout prix de vouloir m’en sortir seule. Et si cet été était le moment de recolorer ma vie, de transformer un quotidien gris en journées arc-en-ciel. Et si dès maintenant, je démarrais un nouveau livre?

Planter dès aujourd’hui ces nouvelles graines, en prendre soin puis en récolter les fleurs.

LRM_EXPORT_20180415_223242

Ma principale crainte est d’être un fardeau pour les autres. J’aime cette sensation d’indépendance, de m’auto-suffire. A penser pouvoir tout faire seule, je me suis pris un mur en pleine figure: moi-même. Je suis devenue mon propre fardeau: à cause de la fatigue accumulée, des peurs refoulées. Tout cela tant que désormais, je ne vois plus rien d’autre dans le miroir, que le fantôme de moi même: livide et cerné. Je ne me reconnais plus.

Alors, j’ai décidé de revoir mes priorités. De faire plus attention à moi, de guérir et de me reprendre en main. C’est bien ça. Depuis quelques jours, tout se bouscule. Je prends des décisions importantes, qui vont chambouler toute ma vie future. Des décisions pour aller vers le mieux.

Planter des graines aujourd’hui pour en septembre, en récolter les fruits. M’apaiser, me retrouver et repartir plus forte.

LRM_EXPORT_20180417_113815

LRM_EXPORT_20180415_221927

LRM_EXPORT_20180417_113750

LRM_EXPORT_20180417_113621

A nouveau faire briller mon soleil intérieur.

LRM_EXPORT_20180415_221248

LRM_EXPORT_20180415_220737
LRM_EXPORT_20180417_113837

C’est parce que nous sommes tous en quête de cet apaisement intérieur que je vous écris aujourd’hui. Parce que nous sommes nombreux à être dépassés et que ce sentiment actuel, le chemin que je ferais et peut être le résultat valent selon moi la peine d’être partagés. Je ne vous propose pas une immersion complète dans ma vie, mais des clés pour voir la vie plus en jaune qu’en gris.

Alors, au lieu de vous parler de mon amour pour les vêtements de seconde mains, comme je voulais le faire initialement autour de ce look ou je ne porte presque que des vêtements dénichés en friperie. Je vous parle de cette nouvelle quête de moi-même: dans la couleur et la légèreté.

C’est en relisant mes anciens posts que je me suis aperçue que chaque joli moment que je vous conte m’apparaît comme une bulle d’oxygène dans un ensemble trop gris. Hors cette grisaille a prit tant d’ampleur qu’elle domine mon quotidien. Chose que je ne veux plus. Au contraire, j’aspire plutôt à teinter l’entièreté de mon quotidien de mille couleurs.

Voici donc au travers de ces lignes la situation actuelle dans laquelle je me trouve. En espérant que toutes ces graines que je plante vont porter leurs fruits et que bientôt, à toutes ces incertitudes, j’apporterai des réponses.

Prenez soin de vous,

A très vite,

Jeanne

le look:


haut: Kiloshop d’Athènes, Bas: EpisodeVintage, Ciret: Vinted, Chaussures: Jonak, sac: Fossil

photographies par Léo Paul Grellier ( L_Grel)

6 commentaires sur “Planter de nouvelles graines

  1. La vie parisienne a ses avantages… et ses inconvénients. Comme partout.
    Prends quelques jours de vacances en bord de mer ou à la montagne. Cela te fera du bien et tu apprécieras de nouveau les charmes de la Capitale en rentrant… 😉
    Bises.

  2. Coucou ! Ton article est vraiment bien écrit et je m’y retrouve beaucoup. Je ne vis pas a Paris mais dans une petite ville grisatre de l est de la France et je suis sous pression avec le bac… Alors je te comprends et ton article tombe bien… Comme une bulle d’oxygène en effet 😊
    Ps : c’est juste la luminosité des photos ou tu as changée de couleurs de cheveux ? Ils sont très beau en tout cas 😁

    1. Ahlala le bac.. Je comprends parfaitement la pression que tu peux ressentir, pense à prendre du temps pour toi et surtout relativise, ça à l’air insurmontable comme ça mais au final tu vas t’apercevoir que c’est complètement dans tes capacités!
      Ahah tu as l’oeil, j’ai fait du henné sur mes cheveux il y a un mois, ça m’a rendu rousse et la couleur s’est pas mal estompé depuis! Jusqu’à en arriver à celle que tu vois sur les photos.

      Merci pour ton message! Prends soin de toi

      1. Merci 😊c’est gentil justement jai un peu de mal a prendre du recul… Mais bloguer ca aide en tout cas ! Ca te vas bien je trouve 😁 la couleur de cheveux c’est un peu mon obcession en ce moment je cherche l’inspiration pour changer les miens 😉

  3. Un si bel article comme toujours, on en a déjà parlé, mais cet été te fera le plus grand bien et je suis contente de savoir que tu vas enfin respirer (les photos de Léo toujours au top)
    Bisous xxx

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s