Partir à Bruxelles

IMG_20181006_130745.jpg

Bruxelles. Que dire de toi?

Je t’ai découverte au détour de ce mois d’octobre, c’était la première fois. Première rencontre et pas des moindres, je me suis laissée aller dans tes bras ensoleillés.

Bruxelles. Toi, vivante et romantique. Toi, si douce et chaleureuse. Si j’avais su. Que tes rues étaient si jolies, que l’on mangeait si bien à ta table, que ton air était si doux et tes rues si animées. Je serais venue plus tôt. Si j’avais su que j’allais tant t’aimer, je serais venue te rencontrer avant. Je n’aurais certainement pas attendu si longtemps.

Bruxelles. J’ai passé moins de vingt-quatre heures à te arpenter mais tu m’as emplie de joie. Pourquoi n’entend-on pas plus parler de toi? De tes ruelles étroites par lesquels plantes et guirlandes sont suspendues; de ces reflets magiques du soleil venant taper sur tes pavés; de ces passages couverts, animés, où il faisait si bon de flâner.

IMG_20181006_151356.jpg

IMG_20181028_190540.jpg

Bruxelles. C’était aussi évidemment pour ta bière et tes frites maisons,  pour ton Manneken-Pis, vêtu et accompagné d’une fanfare. C’était ta grande place, impressionnante d’architecture et d’ornementations qui s’ouvre là, au détour des ruelles, sans même que l’on s’y attende. C’était la galerie de Bortier, pleine de librairies anciennes. Aussi la galerie royale saint Hubert, où le temps semble s’être arrêté. C’était finalement le Steigenberger Wiltcher’s hôtel, où nous avons logé.

Bruxelles, j’ai passé moins de vingt-quatre heures avec toi mais tu m’as fait vivre un conte de fée. Tu es surprenante de beauté et d’équilibre et je suis déjà curieuse de venir à nouveau te rencontrer.

IMG_20181028_190609.jpg

9.jpg

IMG_20181006_165000.jpg

IMG_73101.jpg

Court récit d’un  week-end express à Bruxelles. Ce fut un véritable plaisir de découvrir cette ville, ses rues et son histoire. C’était une douce parenthèse au début de ce mois, l’air été encore doux, et tout nous semblait possible. Nous avions peu de temps devant nous alors au lieu de nous presser nous avions simplement décider de flâner. Je crois que je n’aurais pas pu mieux découvrir cette ville que comme cela.

Je vous retrouve vite,

Jeanne

5 commentaires sur “Partir à Bruxelles

    1. En train ça va très vite, en s’y prenant à l’avance niveau prix ca vaut le coup!
      Et sinon il reste toujours le bis, prix imbattable mais temps plus long ahah!
      Dans tous les cas ça vaut la peine de faire le voyage.

      J’espère que ton arrivée à Paris s’est bien passée 🙂

      J'aime

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s