Tenir un carnet de bord

En mai dernier, je démarrais un carnet de bord. Aujourd’hui, c’est sans doute la chose qui me rend le plus heureuse et fière. Suite à mon dernier post, j’ai eu envie de vous en dire plus sur ce petit objet a priori anodin, mais en réalité si précieux.

Carnet de bord, journal intime ou carnet de voyage, c’est à toi de décider comment tu souhaites l’appeler et quelle fonction tu veux véritablement lui attribuer. Tu te rendras rapidement compte que les trois sont en réalité intimement liés. D’ailleurs, en fouillant un peu dans mes placards je me suis vite aperçue que déjà, depuis plusieurs années, je tenais différents carnets qui pouvaient s’y assimiler: Carnet d’expos, de poésies, ou carnet de bonheurs anodins, en réalité tout est prétexte à être conservé quelque part.

Alors pourquoi pas tout réunir en un seul et même espace?

Mon carnet de bord actuel, je l’ai démarré dans le cadre d’un cours de dessin ( « aquarelle et Carnet de voyage ») que je suivais à l’Atelier des petites écuries de Paris. Le cours était bien monté et nous poussait à poser un regard nouveau sur le monde. Il s’agissait tant de pouvoir capturer rapidement l’ambiance d’un lieu que de saisir un instant qu’on voulait retenir. Il s’agissait d’apprendre à percevoir l’essentiel et choisir quoi montrer. Cela a entraîner mon regard et m’a surtout donné envie d’élargir l’idée au point de dessiner partout, tout le temps, sur toutes sortes de supports. J’ai donc démarré ce carnet dans un cadre « scolaire » pour que finalement il ne quitte plus jamais mon sac. J’y écris, dessine, colle des choses. Je capture des lieux, des objets, des moments. Mieux qu’une photo, il me permet de m’approprier un instant, de le graver dans le papier. Les souvenirs qui en découlent sont, je trouve, bien plus forts, et plus agréables à partager ensuite.

img_20181010_235929.jpg

Si ces quelques mots t’ont donné envie de tenter l’expérience, sache d’abord que tu n’as pas besoin de grand chose pour démarrer. Choisis le format de carnet que tu désires, celui qui te rend le plus à l’aise. L’idéal, et je te le conseille par expérience, serait de choisir un carnet avec des feuilles un peu épaisses, de sorte qu’elles puissent résister par exemple à l’aquarelle ou à l’encre de chine.

Comme tu peux le voir sur la photo ci-dessus, je me suis essayée a différents formats et pour le moment, celui qui me convient le plus est petit et rectangulaire. Je le trouve plus pratique à transporter et il me permet de reproduire un lieu assez rapidement sans chercher à garder trop de détails.

IMG_20181010_235713.jpg

Une fois que tu as choisis ton carnet, il te suffit simplement de t’armer d’un stylo, à encre ou à billes. Je te conseille de démarrer avec peu de matériel: par exemple, quelques feutres colorés ou de l’aquarelle. Ensuite le reste viendra tout seul: tu cueilleras cette fleur et l’y fera sécher. Tu prendras cette photo et voudras l’y scotcher. Tiens tu as récupérer ce billet d’entrée pour ce concert, pourquoi ne pas le garder?

Les jours et les mois passants, ton carnet va devenir le témoins de tes expériences. Presque comme un feed instagram personnel, qui n’appartient qu’à toi et ne présente aucun autre enjeux que de te faire plaisir.

Le mien se compose principalement d’aquarelles et de textes. Les pages sont comme des kaléidoscopes des doux moments que je vis, des beaux endroits que je découvre et des pensées qui me traversent.

Il suffit simplement de se lancer.

Si jamais tu te lances toi aussi, n’hésite pas à m’identifier sur instagram pour que je vois ton univers évoluer.

 

A très vite,

Jeanne

 

 

Ces graines que j’ai plantées (en dessin)

dav

En Avril je vous écrivais au sujet du virage bouleversant que prenait ma vie. Pour tout vous dire, je ne réalisais ni l’ampleur de mes maux (/mots), ni les enjeux réels de ce qui se jouait à ce moment là. Plus que de simples graines plantées, il s’agissait d’une véritable remise à zéro. Renouvellement complet de chaque parcelle de ma vie, je me suis retrouvée seule en haut de mon sixième étage à regarder dans le miroir mes vides et mes échecs, mes peurs et mes désirs. Je me suis laissée tomber en chute libre dans ces incertitudes violentes, je me suis forcée à entendre mon néant et j’ai atterri dans un filet de sécurité réconfortant dont je ne croyais plus en l’existence . Je n’étais pas vraiment seule.

Cet été a changé ma vie et toujours je parlerais de deuxième naissance. C’est durant ces derniers mois que j’ai fait ma rencontre et que j’ai véritablement pardonné mes fissures. J’ai appris à distinguer ce que je ne voulais plus de ce que je souhaitais et j’ai mis en oeuvre ce temps afin de rendre mes projets et mes bonheurs plus durables.

Quand ai je réellement commencé à aller vers le mieux?

Poursuivre la lecture de « Ces graines que j’ai plantées (en dessin) »

Quelque chose d’inattendu

Cette année 2017, pour noël, j’ai reçu un présent très particulier. Quelque chose d’inattendu, de hors-normes. Loin des produits de beautés et paires de chaussures que vous avez pu voir fleurir sur la toile depuis le mois de décembre, j’avais envie de vous faire part de ce véritable trésor dont on m’a fait cadeau.

Dans son dos, un clair de lune aussi rond qu’une orange qui me demande de croire en mes rêves. Un cadeau qui me murmure: « cesse donc de tout remettre à plus tard, fais et crois en toi »

DSC_1380

Poursuivre la lecture de « Quelque chose d’inattendu »

LRDVC#1 : Prime abord

Bonjour bonjour,

Voilà plusieurs fois que je vous fait part de mon envie de m’ouvrir à l’univers de la culture: lire plus, voir plus de films, parcourir des expositions, reprendre le dessin, bref m’intéresser plus assidument au monde qui m’entoure. Je grandis et mon désir d’ouvrir mon esprit à autre chose prend de l’ampleur. Une nouvelle vie se dessine peu à peu sous mes yeux: une vie étudiante. Je vais avoir une routine que je ne peux même pas encore concevoir à l’heure actuelle et finalement je me dis que cela serait plus qu’épanouissant de profiter de ces années pour élargir mes horizons et pourquoi pas d’en profiter pour partager tout ça avec vous.

En effet, pour me motiver et tenir ma résolution j’ai décidé d’utiliser mon blog et de consacrer un article par semaine à un rendez vous culturel (Le Rendez-Vous Culture ça va s’appeler, on note le nom très recherché). Autrement dit, une fois par semaine (le mercredi ou le jeudi) je partagerais avec vous soit: un ou plusieurs dessins (ou autre création manuelle), soit mon avis sur un livre, un film ou une pièce de théâtre ou soit mes escapades dans les expositions diverses et variées que propose Paris.

J‘espère de tout cœur que vous apprécierez découvrir avec moi toutes ces petites choses et peut être même que cela vous tentera un peu aussi et que vous partagerez avec moi les expos/livres/films que vous avez aimez (que je puisse sortir de mon propre cadre en découvrant des choses qui ne m’aurait pas forcément attirer au premier abord). De mon côté, je vais essayer de tenir mon objectif et de produire quelque chose de qualité.

A l’heure d’aujourd’hui, j’ai commencer à reprendre peu à peu les crayons. Je me sens un peu rouillée, j’ai du mal à faire des traits réguliers. Tout n’est pas symétrique et même au niveau de la mise en couleur, j’ai du mal à ne pas dépasser, c’est pour dire.. Il y a quelques mois, un vidéaste YouTube qui dessinait donnait pour conseil à ses internautes de prendre un modèle et de le dessiner sans relâche jusqu’à savoir parfaitement le faire. Je ne vais pas vous cacher que je n’aurais jamais la patience de dessiner trente fois le même objet pour apprendre à le réaliser mais par contre prendre des modèles qui sont inspirant pour s’améliorer, ça c’est tout de suite plus vendeur! Et c’est ce que j’ai fait pour la réalisation de cette lune. Une forme basique mais qui prend un grand intérêt dès lors qu’on lui ajoute un visage, de profil qui plus est. J’ai déniché un modèle sur Weheartit et me suis attelé pendant près d’une demi heure à la réalisation de ce dessin. Une fois achevée, je la trouvais un peu tristoune tout de noir vêtue alors j’ai décidé d’ajouter un peu de couleur. Finalement je ne sais pas comment je le préfère..

DSC_0783DSC_0784

Et toi dis moi, tu la préfères en noir et blanc ou colorée cette lune?

Je vous souhaite une excellente fin de semaine,

une douce pensée pour vous,

0000000000000000000000000000000000000000